I.F.P.P.H. ® Institut de Formation en Psychologie et Psychosomatothérapie Holistiques


Philosophie globale

galets

« On ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière » disait il y a plusieurs siècles le philosophe grec Héraclite d’Ephèse (antérieur à Socrate), « c’est toujours la même rivière, mais jamais la même eau ».

La permanence des choses est illusion, et le changement est la seule réalité.

Qui se souvient actuellement de cette réalité fondamentale ?

Et pourtant, le mal-être, les difficultés professionnelles ou personnelles, les séparations, les différentes pertes (petites ou grandes), secouent l’être humain et l’invitent à s’ouvrir à une réalité plus profonde, plus intérieure, plus solide, son Essence profonde.

La vie n’est rien d’autre qu’une danse du changement. Chaque instant est nécessairement nouveau, et il est important de l’accueillir ou d’y faire face, de façon nouvelle, créative, conscient de sa propre valeur profonde et en évoluant au fur et à mesure de sa vie vers davantage d’intégration et d’unité intérieures.

Dans ce sens, tout ce que la vie contient de bonheur, de douleur, de souffrance et de difficultés peut conduire vers une acceptation de plus en plus grande de nous-même et de la vie, à condition cependant que les différentes souffrances, blessures intérieures ou émotions soient intégrées et non rejetées, refoulées ou désavouées.

Nous mesurons ici toute l’importance du processus d’intégration qui permet à la personne de réduire l’utilisation de mécanismes de défense restrictifs, gardant intact son potentiel de flexibilité dans la résolution des problèmes, dans ses relations, dans ses rapports à son corps et à l’entretien de sa santé.

Psychologie holistique

LE mot HOLISTIQUE vient du grec et veut dire « tout », dans le sens de la globalité.

En Psychologie Holistique, l’être humain est appréhendé de façon globale, dans ses aspects psychologiques, corporels, énergétiques, émotionnels, relationnels et transpersonnels.

Dans notre Centre, nos différentes approches thérapeutiques, de développement personnel et de formation se veulent HOLISTIQUES.

Les six aveugles et l’éléphant

Cette histoire illustre à merveille la nécessité de développer une approche globale (holistique) de l’être humain, tant en Thérapie qu’en Formation.

Il est une histoire à propos de six aveugles palpant un éléphant et cherchant à déterminer à quoi cela peut bien ressembler.

  • Le premier d’entre eux touche les oreilles et dit « Un éléphant c’est comme un grand ventilateur ».
  • Le deuxième s’avance à son tour, touche les flancs de l’animal et affirme : « Non, c’est comme un mur ».
  • Le troisième, décrivant une patte, dit : « Non, l’éléphant est comme un pilier ».
  • Le quatrième aveugle touche la trompe et s’écrie : « Non, l’éléphant est comme une énorme branche oscillant sur un arbre ».
  • Le cinquième, palpant l’ivoire, dit : « L’éléphant est comme une énorme corne émergeant d’une bouche gigantesque ».
  • Enfin le sixième aveugle touchant la queue de l’animal, affirme d’une voix forte : « Un éléphant est un grand balai tournant et sortant d’un mur ».

S’ils avaient mis en commun toutes leurs informations, ils auraient sans doute obtenu une description plus « raisonnable » de ce qu’est véritablement un éléphant.

Cette histoire nous montre que nous ne devrions pas obstinément insister sur le fait qu’il n’y a qu’un seul point de vue et qu’il serait important de chercher à voir l’être humain, notamment, dans sa globalité.

La psychologie holistique est une approche integrative

La Psychologie Holistique intègre dans un ensemble cohérent l’apport des grandes figures de la psychologie occidentale ( Freud, Adler, Rank, Jung, Ferenczi, Szondi, Reich, Rogers et la psychologie humaniste, Lowen et Pierrakos et la psychothérapie corporelle)...Rejoignant aussi les philosophies séculaires.

La psychosomatotherapie holistique

Dans notre approche intégrative, le « corps-conscience » est placé au centre du processus d’évolution et de l’accompagnement thérapeutique.

Nous sommes ici au cœur des approches psychocorporelles impliquant tant l’utilisation des approches psychologiques ( psychologie holistique), qu’un ensemble d’approches partant du corps et qui permettent l’exploration, la libération et l’intégration de la mémoire corporelle.

Cette mémoire nous met en relation avec les émotions qui lui sont liées (colère, peur, tristesse….). Le plus souvent ces émotions ne sont pas intégrées.

LA PSYCHOSOMATOTHERAPIE est là pour apporter à la personne l’exploration de sa problématique. Ce qui amène un retour d’informations sensorielles, émotionnelles, symboliques vers la conscience avec souvent une remémoration vécue des souvenirs.

Ce processus de découverte de soi favorise des remaniements intérieurs ainsi que le déploiement des ressources et potentiels.

Notre institut

Sa mission

Notre Institut de Formation en Psychologie et Psychosomatothérapie Holistiques (I.F.P.P.H.®) propose une formation visant à intégrer différentes approches.

Suivre une formation complète et digne de ce nom demande du temps et un grand investissement d’énergie, car contrairement à ce que l’on voit beaucoup trop de nos jours, on ne s’improvise pas thérapeute.

La formation se doit de développer de nombreuses compétences techniques, mais encore et surtout amener une profonde transformation de la dynamique intérieure de la personnalité du candidat. Ce processus sera évidemment à poursuivre au-delà de cette formation.

La formation intègre donc dans son cursus un important travail personnel, cheminement ayant en même temps une fonction curative et de connaissance de soi, et à la fois représentant une expérience didactique fondamentale.

Notre formation ne dissocie pas l’apprentissage théorique et le travail personnel ou expérientiel qui se déroule à l’intérieur du groupe de formation, dans un cadre sécurisant et bienveillant. Chaque candidat pourra ainsi profiter de l’apport des autres ; la richesse d’une telle façon de faire est très importante.

La mise en valeur que notre Institut de Formation accorde au travail personnel est, à notre point de vue, la meilleure garantie qui soit pour amener chaque candidat à l’exercice de cette profession à la fois passionnante et très exigeante.

Fil rouge

Ce « fil rouge » traverse toute notre formation.

  • La vie
  • Le processus
  • La fluidité

Une vie créative et pleine de sens nécessite pour chacun de nous une ouverture et une communication avec son être intérieur, son soi essentiel.

De multiples barrières s’opposent en nous, souvent depuis tôt dans la vie, à cette ouverture fondamentale : la longue chaîne de nos refus inconscients aux situations traumatisantes et difficiles, une adaptation trop importante à une vie coupée de nos propres racines intérieures, notre recherche de l’Avoir au lieu de l’Etre. Car en effet, dans une société qui n’est pas loin d’exiger que nous vivions en mode accéléré, la vitesse et les autres dépendances nous engourdissent au point de nous rendre insensibles à notre propre ressenti. Dans de telles conditions, il nous est pratiquement impossible d’habiter notre corps ou de demeurer reliés à notre cœur, à plus forte raison de nous relier à autrui et à la terre sur laquelle nous vivons.

Il importe dès lors, et l’état de crise peut en être une grande opportunité, de faire un retour sur soi et d’entreprendre un véritable voyage intérieur pour atteindre et libérer les « nœuds » du corps et du cœur, pour permettre au Soi souvent chétif, retenu à l’intérieur, derrière les blocages de la psyché et du corps de se déployer à nouveau, d’émerger.

Ainsi l’essentiel consiste à accompagner le mouvement de la vie, la puissance de la vie, sa capacité à improviser ; lui offrir l’espace de son déploiement, en se recentrant au cœur de soi, à partir de l’implicite vers l’explicite.

L’essentiel consiste à contacter cette force et la laisser s’épanouir ; cette énergie inhérente à tout processus vivant, dans l’expérience de l’ici et maintenant, ce potentiel présent au niveau latent, invisible, non-manifesté, non-actualisé.

Cette force vise l’organisme en tant que totalité (physique, émotionnelle, mentale, transpersonnelle, réunis). Elle implique une directionnalité, un processus directionnel vers la liberté intérieure, vers l’autonomie (par opposition à l’hétéronomie).

Cette force émergeante mène vers la croissance, le changement, la fluidité, la complexité, la créativité.

En touchant chacun dans son individualité, dans sa singularité, c’est l’Univers qui est rejoint.

« Devenir » c’est aller dans le sens de sa nature profonde et mobiliser les ressources à disposition » (Bernadette Lamboy, Devenir qui je suis).

« Nous nous mettons à l’unisson d’une tendance créative puissante qui a formé notre univers depuis le plus petit flocon de neige jusqu’à la plus large des galaxies, depuis le plus modeste amibe jusqu’à la personne la plus sensible et la plus douée » (Rogers, 1980).

Accompagner cette tendance dans son processus d’actualisation, c’est l’accompagner dans notre humanité avec la confiance dans cette énergie inhérente à l’organisme vivant et à son déploiement, en étant présent à ce qui a besoin d’attention au cœur de la personne, en accueillant sans jugement tout ce qui se passe dans l’espace intérieur subjectif de soi, sans tenter d’orienter, d’influencer le processus naturel de la vie.

Déontologie

Le comité pédagogique ainsi que le groupe de formateurs se déclarent soucieux d’une déontologie rigoureuse et respectueuse des étudiants. De même ceux-ci s’engagent également quant au respect de certaines règles essentielles au bon fonctionnement de la formation.

Celles-ci impliquent entre autre une règle absolue de confidentialité ainsi qu’un engagement fondamental de respect des personnes impliquées dans le processus de formation.

Le comité pédagogique (CP) est le seul organe où pourrait être présenté ou débattu tout problème ou question ayant trait à la déontologie.